A Travellerspoint blog

Préparatifs

le pourquoi de kessé que j'm'en va ben faire là

sunny -5 °C

Tout a commencé lorsque j'ai entendu parler de cette "activité de terrain" que les étudiants de géographie avaient l'occasion de faire pendant leur Bac. La dernière fois, ils sont allés en Argentine... wow ! Mais quand notre tour est arrivé, nous avons plutôt décidé de nous tourner vers une autre aventure. Nos choix se sont arrêtés sur 2 pays : l'Islande, terre de feu et de glace, et le Vietnam, pays dragon, pays sourire. Vous aurez deviné nous avons finalement opté pour le pays des rizières, avec son peuple attachant, ses paysages époustouflants, son histoire désolante et sa chaleur torride!

C'est ainsi que le projet Géo-Vietnam 2008 a démarré. 12 étudiants passionnés. 3 semaines de stage. Un rapport à écrire sur une problématique locale. 3000$ à ramasser en moins d'un an. Pour ce faire : appui de l'université, campagne de financement, tétâge d'argent un peu partout et surtout, un prof expérimenté pour nous appuyer : Yann Roche, spécialiste de l'Asie du sud-est.

À peine étions-nous décidés à partir au Vietnam qu'une étudiante tout droit sortie de sa faculté de communication s'est jointe à nous, le goût de l'aventure et du riz l'appelant. Quand je l'ai vue, je me suis dit "oui, elle, je vais bien m'entendre avec elle." Et ça n'a pas été long que Geneviève et moi avons décidé de poursuivre le voyage ensemble afin de profiter de cette occasion unique de découvrir l'Asie.

Nous décollerons le lundi 28 avril à 7h15. Les étudiants qui se contentent du stage de 3 semaines reviendront le 21 mai. Geneviève et moi revenons le 30 juin, après avoir passé 6 semaines au Vietnam et 2 semaines en Chine.

2 mois d'aventures à l'autre bout de la planète, en pleine saison des pluies, dans un pays où rien ne sert d'apprendre la langue locale, où on vous répond toujours "oui" en souriant, même si on veut vous dire "non". Dans un pays où le système de santé n'est pas sain, où l'eau n'est pas potable, où l'on mange de la soupe pour déjeuner. Mais dans un pays où tout le monde en revient avec l'envie d'y repartir. Où la géographe en moi découvrira des paysages magnifiques, mais où j'aurai surtout l'opportunité d'ouvrir mon esprit à un autre monde, à la différence et à l'authenticité.

Dans quoi nous sommes-nous embarquées? Je ne sais pas. Et je pense que je préfère ne pas le savoir avant de débarquer de l'avion. D'ici là, je prépare mes vaccins, visas et bagages, et je vous réécris depuis la capitale du Vietnam, Hanoi!

Emilie Forget

Posted by emyorange 21:20 Archived in Canada

Email this entryFacebookStumbleUpon

Table of contents

Comments

J'aurais jamais penséqu'un jour que la petite puce que j'ai déjà bercé sur mon ventre dévêtu a cause de ses collique serait aventurière à ce point. Tu as toutes mon admiration pour ce périple ainsi que toutes nos penseé at notre amours aussi. Ton oncle Martin, Ta Tante Julie, ta cousine Marie-Andrée mais encor plus ta filleul Camille qui vas te suivre sans faute.XXX

by Martin37

This blog requires you to be a logged in member of Travellerspoint to place comments.

Enter your Travellerspoint login details below

( What's this? )

If you aren't a member of Travellerspoint yet, you can join for free.

Join Travellerspoint